Comment négocier son salaire lors d'un entretien d'embauche ?

14 Jun 2020
Image Comment négocier son salaire lors d'un entretien d'embauche ?

Il est courant de passer des entretiens pour postuler à un poste et décrocher un travail. Les motivations peuvent être différentes en fonction de la personne, mais le plus souvent, il s'agit de salaire et de rémunérations. Evidemment, il y a ce qu'on appelle « le boulot de ses rêves » où travailler devient une passion plus qu'autre chose. Mais pour la majorité, il est question de subvenir à ses besoins, à payer ses charges, à vivre impliquant ainsi la question de l'argent. Que ce soit pour un stage ou un premier emploi, relever le point du montant du salaire est un sujet délicat. Certains candidats ont même tendance à éviter la question. Pourtant, cette dernière est tout à fait légitime et il est essentiel d'aborder le sujet sereinement.

Les dispositions à prendre

Avant même de passer un entretien d'embauche, il faut se préparer à pouvoir répondre à tout type de questions. Cela évitera de s'emballer pour un rien et permettra d'appréhender les véritables enjeux de l'entreprise qui vous embauche ainsi que les responsabilités qui pourraient vous être incombées. En d'autres termes, il vous faut garder la tête froide, et être confiant. Il est normal de discuter argent avec votre employeur. Toutefois, il faut garder à l'esprit que la rémunération est une simple forme de reconnaissance du travail.

Rester concentré sur le travail est donc le point le plus important. Il est, de toute façon, très probable que la fin de l'entretien se termine par la question ouverte sur vos prétentions salariales. C'est le moment opportun pour entamer des négociations. Au final, il suffit d'attendre le bon moment. Quelques fois, il est possible que l'embauche se fasse sur 2 ou 3 autres entretiens supplémentaires. Gardez en tête qu'il y aura toujours une occasion pour en discuter.

S'informer sur les salaires du moment

En général, l'entreprise établit au préalable une fourchette de rémunération. Il faut donc veiller à se tenir informé sur les prix fixés pour le travail voulu. Les recherches peuvent se faire sur Internet. Elles permettent d'avoir une idée générale et de ne pas paraître déraisonnable lorsqu'on vous posera la question. En effet, demander une rémunération au-delà du prix du marché peut vous faire passer pour un prétentieux et vous faire perdre le poste.

Il est aussi possible de s'appuyer sur la base de votre ancien salaire. Toutefois, il est pertinent d'y faire allusion si le salaire qu'on vous propose nouvellement est moins élevé. Sur ce point, n'hésitez pas à être franc. Cela vous permettra de connaitre l'opinion de l'employeur concernant votre profil et d'avoir une offre plus intéressante.

Le salaire à proprement parler

Lorsqu'on rentre dans les détails proprement dits, des chiffres sont donnés. Il est important, une fois le sujet abordé, de parler en fourchette de prix. Avec un seuil minimum acceptable et une borne assez haute qui sera des plus satisfaisants. Cette fourchette permet de laisser une marge à la négociation et facilitera les discussions.

Parfois, il est utile de demander au recruteur quelle est la rémunération qu'il envisageait pour ce poste. Cela indiquera une position plus précise dans la grille de salaires et donne un point d'ancrage à la négociation.